Installer une barrière de sécurité enfant sans percer les murs

Lorsqu’il s’agit de sécuriser un espace potentiellement dangereux, comme un escalier par exemple, l’installation d’une barrière de sécurité s’impose.  Et en la matière, les fabricants ne manquent pas d’idée. Savez-vous notamment que certaines barrières de sécurité peuvent être fixées par simple pression, sans percer les murs autour ?

Dans quel cas peut-on installer une barrière de sécurité enfant sans percer ?

En général, l’installation d’une barrière de sécurité nécessite de percer les murs de chaque côté pour la fixer.

Les modèles de barrière sans perçage ont été pensés pour des configurations très standard, dans un cadre plutôt étroit, qui présente de chaque côté une surface bien rigide, et bien plane, comme un couloir ou l’encadrement d’une porte par exemple. Si vous êtes dans ce cas, quelle chance ! Vous pouvez opter pour le modèle de barrière sans perçage, le plus facile et rapide à installer.

En revanche, une configuration atypique ne se prête pas à la pose d’une barrière sans perçage, et vous devrez vous tourner vers un modèle plus adapté qui nécessitera probablement de percer les murs pour l’installation du cadre.

La barrière de sécurité est généralement constituée d’une grille fixe qui encadre un petit portillon. En quatre points, des parties à visser permettent de fixer fermement le cadre sur les murs de chaque côté. Des coussinets de protection, installés au niveau de la zone de contact entre la fixation et le mur, permettent d’éviter que la surface du mur ne s’abîme.

Si l’un des côtés est un poteau de rambarde d’escalier par exemple, il existe des kits de fixation en forme de Y, spécialement conçus pour les barrières à fixation par pression. La forme du Y permet d’encadrer le poteau et de stabiliser la fixation. En général, chaque fabricant propose dans la même gamme la barrière de sécurité et son kit de fixation Y.

3 bonnes raisons de choisir une barrière de sécurité sans perçage

  1. Si votre emplacement s’y prête tout particulièrement – un couloir étroit, l’encadrement d’une porte, dans une configuration très standard, avec de chaque côté une surface bien solide et bien plane, comme le cadre d’une porte par exemple. Si l’un des côtés est un poteau, vérifiez que le fabricant propose une fixation en Y qui permette cette adaptation.
  2. Si vous n’avez pas le choix – les murs qui encadrent l’espace où la barrière sera posée sont particulièrement difficiles à percer. Ou votre propriétaire vous a demandé de ne pas percer les murs… Et avec les coussinets à placer le long du mur, la surface des murs de chaque côté est relativement bien protégée.
  3. Si vous avez envie de faire simple – Vous n’êtes tout simplement pas bricoleur, ou vous manquez de temps pour vous lancer dans une installation plus complexe.

Installer une barrière de sécurité enfant sans percer

Pour votre barrière de sécurité enfant à fixation sans perçage, suivez ces 6 étapes simplissimes pour une installation sûre et rapide :

  1.  Mesurez la largeur de l’ouverture
  2.  Achetez un modèle adapté à l’emplacement, et conforme aux règlementations : on ne joue pas avec la sécurité d’un enfant.
  3.  Une fois la barrière achetée, prenez le temps de lire le manuel d’installation du fabricant, car il peut y avoir des différences sensibles dans les modalités d’installation
  4.  Placez la barrière de sécurité, centrée dans l’emplacement souhaité.
  5.  Vissez les fixations en bas et en haut pour les adapter à la largeur du cadre. Le long du mur, entre la partie vissée et le mur, placez des coussinets pour protéger la zone de contact.
  6.  Vérifiez plusieurs fois l’ouverture et la fermeture de la barrière de sécurité.

Très régulièrement, vérifiez que la pression ne s’affaiblit pas, et n’hésitez pas à revissez les attaches si nécessaire : la solidité la fixation est la clé de la sécurité du dispositif.

Et dans tous les cas, gardez à l’esprit que les barrières de sécurité sont utiles, mais que rien ne peut remplacer la vigilance constante des parents.

Nom Visuel Modèle Dimensions Fixaton Fermeture Lien vers la boutique Amazon
Hauck Open’n Stop – Barrière de sécurité Porte de sécurité en métal (L x l x h) : 74 x 4 x 77 cm

+ Kit d’extension disponible séparément

Ni perçage, ni vissage – Se fixe par pression grâce aux vis de serrage ajustables Mécanisme de verrouillage pour une double sécurité Hauck Open’n Stop – Barrière de sécurité
BabyDan Barrière d’Escaliers Slim Fit Blanc Barrière de sécurité en métal, spécial ouvertures étroites. Convient aux ouvertures étroites de minimum 63 cm. Kit d’extension disponible. Ni perçage, ni vissage – Originalité : un système d’indicateur breveté (indicateurs rouges et jaunes) confirment que la barrière est installée correctement) Triple mécanisme d’ouverture et poignée à poussoir pour encore plus de sécurité. BabyDan Barrière d’Escaliers Slim Fit Blanc

Comment bien choisir une barrière de sécurité bébé : 6 questions à se poser avant d’acheter

enfant barrière de sécurité

 

Bébé rampe, marche… et prend des risques ! Avant d’acheter une barrière de sécurité pour sécuriser un escalier ou l’accès à une cuisine par exemple, c’est toujours une bonne idée d’examiner une grande variété de modèles avec des styles et des fonctionnalités différentes. Voici 6 questions à se poser pour analyser votre besoin et faire le bon choix.

  • Est-ce un emplacement très passant ? Si la barrière de sécurité est située à un endroit où vous allez passer plusieurs fois par jour (comme par exemple en haut de l’escalier principal de la maison), mieux vaut prévoir une barrière très facile à ouvrir, avec portillon ou déroulant. Dans le cas d’un portillon installé dans un couloir, vérifiez qu’il peut s’ouvrir dans les deux sens. En revanche, si la barrière sécurise l’accès vers une partie moins fréquentée de la maison (cave, garage), certains modèles fixes peuvent faire l’affaire.
  • Quel type de fixation choisir ? Vérifiez en amont que les murs peuvent être percés facilement. Certains emplacements peuvent révéler des contraintes spécifiques qu’il faudra prendre en compte dans le choix de la barrière de sécurité : par exemple, si la barrière doit être fixée sur une rambarde, un kit de fixation spécifique sera probablement nécessaire. Il existe également des barrières à fixation sans perçage qui peuvent être posées par pression dans des espaces relativement étroits : il faut en général des surfaces bien solides et planes de chaque côté, type cadre de porte (sauf dans le cas d’un poteau de rambarde d’escalier, sur lequel peut s’adapter une fixation Y)
  • Le futur emplacement de la barrière de sécurité a-t-il une configuration classique ou atypique ? La plupart des modèles de barrière de sécurité ont une forme standard, droite et relativement étroite, adaptée à un encadrement de porte ou à un couloir. Heureusement les fabricants ont pensé à tout et d’autres modèles existent, plus larges ou en angle, pour s’adapter à toutes les configurations. Des kits d’extension existent également dans le cas d’emplacement XXL. Pour des espaces particulièrement grands, n’hésitez pas à explorer la piste des barrières de sécurité pare-feu.
  • Qui seront les utilisateurs de la barrière ? Si vous avez des enfants plus grands ou des personnes âgées qui seront amenés à franchir la barrière, assurez-vous que le système n’est pas trop compliqué à ouvrir. Dans le cas de grands enfants, une fois la barrière posée, expliquez-leur la raison de l’installation, comment la barrière fonctionne, et donnez-leur des recommandations simples : on referme bien derrière soi, on n’enjambe pas la barrière etc…
  • Faut-il prévoir une seule barrière ou plusieurs ? Prenons le cas d’un escalier. L’enfant peut chuter depuis l’étage, mais il peut aussi profiter d’un moment d’inattention pour grimper les marches depuis le bas de l’escalier et chuter une fois arrivé en haut. Il est donc souvent préférable de prévoir une barrière de sécurité en haut, et une autre en bas de l’escalier.
  • Est-ce un accès vraiment dangereux ? Dans certains cas (atelier, stockage de produits dangereux), vous pouvez souhaiter que votre enfant ne puisse accéder à cet espace qu’à un âge plus avancé. Attention à bien choisir une barrière adaptée ! Il faut en effet avoir en tête qu’il arrivera toujours un moment où votre enfant sera suffisamment grand pour ouvrir lui-même la barrière. Alors que, dès deux ans, un enfant peut réussir à ouvrir une barrière déroulante,  les barrières à portillon sont plus difficiles à ouvrir, car le loquet d’ouverture nécessite en général une plus forte pression. Attention toutefois, ayez toujours en tête qu’aucune barrière ne remplace une surveillance attentive. Ne laissez jamais votre enfant seul et sans surveillance dans une zone potentiellement dangereuse.

Une fois que vous avez analysé vos attentes et la configuration des lieux, vous pouvez choisir le modèle de barrière de sécurité le plus adapté pour protéger votre enfant : barrière de sécurité à portillon ou déroulante, barrière de sécurité avec ou sans perçage, avec alarme intégrée…  Dans tous les cas, gardez à l’esprit que les équipements de sécurité sont utiles, mais rien ne remplacera jamais la vigilance constante d’un adulte.