Où acheter votre barrière de sécurité enfant : les 5 meilleurs e-stores

Quand votre enfant est prêt à explorer votre maison, n’attendez pas de le retrouver en haut d’un escalier ou au milieu de la cuisine pour acheter une barrière de sécurité. Avant de vous lancer, prenez le temps de bien choisir une barrière de sécurité bébé, avec notre check-list de 6 questions à se poser avant d’acheter.

Mais où trouver une barrière de sécurité enfant ? Bonne nouvelle ! On peut trouver et acheter un large choix de modèles de barrières de sécurité pour bébé ou pour enfants sur de très nombreux sites sérieux : e-commerçants généralistes, enseignes spécialisées dans l’équipement de la maison, spécialistes de l’équipement pour bébé, grande distribution…

Voici une sélection de 5 e-stores où acheter la barrière de sécurité qui s’adaptera le mieux à votre besoin :

Comment fabriquer une barrière de sécurité bébé ?

 

Profitant d’une minute d’inattention, votre enfant s’avance vers le haut de l’escalier… Heureusement que vous avez déjà installé une barrière de sécurité ! Cette scène de la vie quotidienne, mieux vaut l’avoir anticipée. Pour tenir bébé à distance des espaces les moins sûrs dans le maison, il existe dans le commerce de très nombreux modèles de barrière de sécurité pratiques, pas chers, et conformes à la réglementationrèglementation.

Mais si vous êtes particulièrement bricoleur, ou dans le cas d’une configuration très atypique, vous pouvez être tenté de fabriquer une barrière de sécurité par vous-même. Attention tout de même : soyez absolument certains que vous pouvez rivaliser avec le savoir-faire d’industriels qui soumettent leurs modèles de barrière à des tests drastiques et se conforment à des réglementationsrèglementations très contraignantes. On ne joue pas avec la sécurité d’un enfant…

Si votre décision est prise, et pour vous lancer, voici les questions à se poser avant de fabriquer une barrière de sécurité bébé.

  • Barrière de sécurité à ouverture ou barrière fixe ?  Si la barrière va être située dans le passage d’un couloir ou d’un escalier, la présence d’un portillon parait indispensable. S’il s’agit d’un lieu peu passant, comme l’accès à une cave où vous n’allez pas plus d’une fois par jour par exemple, une barrière fixe ou semi-fixe, facile à retirer et à remettre, peut être suffisante.
  • Quel type de fixation pour la barrière ? Faites un examen attentif de la zone d’accroche. Type de mur, présence ou non de surfaces bien planes, fixation sur une rambarde : vous devrez adapter le type de fixation en fonction de la configuration des lieux.
  • La barrière doit-elle avoir une forme droite ou atypique (angle) ? Dans le commerce, la plupart des modèles de barrière de sécurité ont été pensé pour un encadrement de porte ou un couloir, d’où leur forme droite et relativement étroite. A vous d’adapter la forme de votre barrière aux contraintes spécifiques de son futur emplacement.
  • Qui seront les utilisateurs de la barrière ? Votre bébé ne doit pas franchir la barrière, mais de plus grands enfants ou des personnes âgées seront peut-être amenés également à la manipuler. Prévoyez ainsi un système de fermeture qu’ils pourront faire fonctionner sans difficulté, et posez également quelques règles : on n’enjambe pas la barrière, au risque d’en altérer le fonctionnement, on referme toujours la barrière derrière soi, etc… Dans la mesure du possible, associez-les à la fabrication de la barrière, ils en prendront davantage soin à l’avenir.
  • Une barrière, ou plusieurs ? On pense souvent à sécuriser le sommet d’un escalier, mais en réalité un enfant peut également grimper les marches depuis le bas de l’escalier et chuter une fois en haut.  Dans de nombreux cas, il faut prévoir deux barrières, l’une en haut et l’autre en bas de l’escalier.  
  • Avez-vous besoin d’une protection permanente ? Dans le cas où un espace est particulièrement dangereux, une barrière haute, fixe ou avec un système d’ouverture particulièrement complexe, de préférence auto-fermante, est nécessaire. Dans tous les cas, aucune barrière ne peut jouer un rôle de protection absolue, il arrive toujours un âge où l’enfant peut ouvrir la barrière. Ne laissez jamais votre enfant seul et sans surveillance proche d’une zone potentiellement dangereuse, et pensez à sécuriser également l’espace lui-même. Par exemple, les produits dangereux doivent être stockés en hauteur ou dans des placards fermés, dans des pièces fermées.

Une fois que vous avez répondu à l’ensemble de ces questions, et que vous confirmez le choix de fabriquer vous-même la barrière de sécurité, voici quelques recommandations :

  1. Prenez avec soin les mesures de l’espace où vous allez installer la barrière, en tenant compte des spécificités du lieu (angles, etc…).
  2. Coupez le bois aux mesures désirées à l’aide d’une scie : éléments de la barrière et éléments de fixation, en fonction du modèle choisi (barrière pleine ou barrière classique). Certains magasins de bricolage proposent également un service de coupe de bois, vous n’avez qu’à fournir les mesures exactes.
  3. Assemblez la barrière, en vérifiant que les surfaces restent parfaitement lisses (utilisation de papier de verre) et ne présentent aucune aspérité sur lesquels l’enfant pourrait se blesser.
  4. Installez les fixations et posez la barrière.
  5. Vérifiez que la barrière de sécurité s’ouvre et se ferme correctement. Une vérification régulière, mois après mois, est également recommandée.

Dans tous les cas, gardez à l’esprit que les équipements de sécurité sont utiles, mais rien ne remplace une vigilance constante des parents.